Albertine Benedetto

alb2

Association

logolong2

Gilles Desnots

 gilles5

Agenda

Ada Mondès dans Paysages cubains avec pluie. Vendredi 24 janvier/Dimanche 26 janvier 2020

Ada Mondès dans Paysages cubains avec pluie. Vendredi 24 janvier/Dimanche 26 janvier 2020

” Des ombrelles comme des fleurs carnivores explosent sans bruit dans le paysage ; qué bueno baila usted, le sourire éternel de Benny Moré, des roses bleues gorgées de lumière tournent aux bras de belles filles, peaux légères des rêves liquides.”

Que reste-t-il du rêve cubain ? Après une résidence de plusieurs mois dans l’île, Ada Mondès nous parle des gens, des paysages et du voyage – des pas et des traces.

Un spectacle de poésie où le corps et la voix portent les textes, accompagnés par les aquarelles de Josette Digonnet.

C’est au 620 chemin de la porte st Jean, 83400 Hyères.

Deux dates : Vendredi 24 janvier à 20h/Dimanche 26 janvier à 17h30

Réservation obligatoire au 06 30 93 97 50 /albenedetto@wanadoo.fr

PAF : au chapeau 10 euros minimum

Buffet partagé


Koltès La Nuit juste avant les forêts ICI et LA

Koltès La Nuit juste avant les forêts ICI et LA

Après la création en novembre à Hyères puis des représentations à La Ciotat, et Marseille c’est à Drémil-Lafarge, près de Toulouse que la pièce se jouera en soirée privée.

Le samedi 28 mars 2020 à 20h30

Réservation OBLIGATOIRE : 06 73 54 33 20 ou 06 15 33 24 73 chez Chantal et Gilles

avec Christophe Lancia Mise en scène de Gilles Desnots

Une coproduction Théâtre des 1001 Portes/ Liber-Libra

Le samedi 4 avril 2020 à 20h30 à Eguilles, près d’Aix-en-Provence

Réservation OBLIGATOIRE au 06 30 93 97 50 ou 06 03 21 47 25

Il est si difficile de dire je t’aime. Difficile…Impossible ? Un homme, seul, dans une chambre d’hôtel, se confronte à lui-même, à ses peurs, à ses désirs, à son histoire et par le rire et la dérision, la colère et les larmes, jusque dans de folles ivresses et jusqu’au bord de la folie peut-être, tente de construire en lui la possibilité de s’aimer mieux pour aimer vrai.

Modalités des soirées données par retour de réservation.



EXPOésie de la Havane à Guantánamo vendredi 24 janvier 2020

EXPOésie de la Havane à Guantánamo vendredi 24 janvier 2020

Paysages cubains avec pluie – Paisajes cubanos con lluvia est un recueil de fragments poétiques en bilingue français-espagnol, accompagné de treize œuvres originales (aquarelles, encres et gravures) de la peintre hyéroise Josette Digonnet. Une aventure poétique et graphique, de La Havane à Guantánamo de et par Ada Mondès

Quand ? Vendredi 24 janvier 2020 à 20h

Où ? 620 chemin de la porte st Jean, Hyères

PAF:10 euros et buffet partagé

réservation obligatoire au 06 30 93 97 50 ou albenedetto@wanadoo.fr

À partir d’un voyage de neuf mois à Cuba, ce livre s’est d’abord construit comme un carnet de voyage écrit en espagnol sur la route. Puis, avec la traduction est venue l’envie de poursuivre l’exploration de l’île… autrement. Douze fragments, douze tableaux et des poèmes en bilingue entre chacun de ces «arrêts sur image», là où le temps de figer une image a rejoint le temps de l’écriture, des haltes au rythme de la traversée.

Souvenons-nous de la poésie comme d’un art oral et vivant, parole nécessaire tissée d’un pays à l’autre, de la bouche du poète à l’œil du peintre… et du spectateur. En dehors des clichés touristiques ou d’une vision idéalisée de l’Île castriste : aujourd’hui quelle réalité pour Cuba ? Qu’en sait-on en Europe ?

Ada Mondès nous livre ses “arrêts sur image” en immersion, dans une langue sensible et puissante, avec sa voix, son souffle, sa musique.

fb Ada Mondès

Le titre du recueil/spectacle est directement inspiré du morceau de Leo Brouwer (Cuba) pour orchestre de guitares, Paisaje cubano con lluvia.

Darwin, les Yeux, la Nuit samedi 11 janvier 2020

Darwin, les Yeux, la Nuit samedi 11 janvier 2020

Darwin, les Yeux, la Nuit en duo avec un musicien est un spectacle-voyage. C’est l’aboutissement d’une longue réflexion d’artiste, et de pédagogue, initialement formé aux neurosciences. Le spectateur est amené à vivre un conte des origines qui réitère la théorie Darwinienne de l’évolution du point de vue de l’expérience sensible.

Quand ? Samedi 11 janvier 2020 à 20h

Où ? 620 chemin de la porte st Jean, Hyères

PAF:10 euros et buffet partagé

réservation obligatoire au 06 30 93 97 50 ou albenedetto@wanadoo.fr

Comme le dit Thierry Gianarelli : « Récit d’une genèse, mythologie contemporaine, c’est un conte qui traverse les millions d’années et trace la généalogie de nos ancêtres. Un conte qui s’adresse à tous les publics.

Mais Darwin, les yeux, la nuit n’est pas exactement cela, il cherche autrement notre origine, il la cherche par le chemin de l’intériorité comme le fait Œdipe aux yeux arrachés. Nous y suivons l’évolution de ce qu’on se sent vivre. Ce texte nous propose le voyage vers l’origine non pas des formes anatomiques, mais plutôt vers l’origine de nos facultés de conscience, de perception, d’imagination, d’invention, d’empathie, de langage … »

Thierry Gianarelli, danseur, chorégraphe, concepteur et utilisateur d’outils technologiques et numériques pour le spectacle vivant. 

Après une formation en neurosciences et en informatique il est formé au travail corporel et à la danse par Jacques Garros et Jean Masse. Il danse dans la Cie Epiphane (Jean Masse) à partir de 1991. Il étudie par ailleurs auprès de Karin Waehner (1992-1993), Georges Appaix (1997,1998), Julyen Hamilton (2005-2011), Raphaëlla Giordano (2005), Lisa Nelson (2008 et 2010) et Yves Marc (2013).

Il crée la Cie l’Imparfait en 1994 et explore la voix et le mouvement en s’intéressant plus particulièrement à l’émergence du sens soit pour la danse improvisée soit pour des spectacles (L’Epopée de Gilgamesh, L’Ombilic des Limbes, Volte, Corpoèmes, Deux, Peut-être, L’Incertain cohérent). Il croise son expérience de la danse et des pratiques corporelles avec ses connaissances en biologie et écrit Le Principe de Soi-même – Une Biologie pour la Danse.

Il est accompagné par Laurent Charles au saxophone.

Cliquez sur une lettre