Nous pénétrons le bois obscur à la boussole des rossignols leur chant ouvre des fenêtres accroche des lampes au plus épais des branches la nuit n’est plus la nuit une chambre de musique leurs voix lèvent des voiles et nous filons ainsi le souffle du poème secoue toute...

BALTIQUE à Chantal et Gilles De la fenêtre le lac Immobile mais vivant Sous la poussée du vent On croirait des troupeaux Lâchés sur un miroir Nous longeons la folle clairière Trois pies remettent le monde A l’endroit d’un trait net ———–...

Dans les chambres les habits par terre font des tapis de feuilles ils gardent dans leurs plis les odeurs du jour sueur bière ou cigarette poussières et fumées grasses de la ville pas pressés sur les trottoirs ils laissent respirer les corps ils se serrent l’un...

Patrocle désarmé voyant sa mort de face La lance de bronze plantée au bas du ventre Vibre longtemps et soudain modifie La qualité de l’air – lui donne Son poids de cendres Que rêvent les guerriers Quand la nuit dénoue leurs muscles Quel nectar d’oubli ? De quoi...

Bien enclos dans leurs chambres les morts s’étonnent en novembre de ce raffut qu’on fait là-haut à coups de brosses et de seaux on frotte on gratte on frappe à la porte de leur maison mais ils n’ont pas de fenêtres pour y passer la tête demander ce...

Des barques encore…l’œil courbe errant sur l’horizon qui tangue dans la lumière du soir. On voudrait bien aller de l’autre côté, se mettre la tête en bas, pourquoi pas, si marcher continue d’être une aventure. On reste là, pris dans le déferlement de...
Cliquez sur une lettre